Le projet pédagogique

L’éducation se présente aujourd’hui comme une tâche complexe, vaste et urgente. La complexité d’aujourd’hui risque de faire perdre l’essentiel, c'est-à-dire la formation de la personne humaine dans son intégralité, en particulier en ce qui concerne la dimension religieuse et spirituelle. Nous devons assurer aux enfants et aux jeunes la possibilité de développer harmonieusement leurs capacités physiques, morales, intellectuelles et spirituelles et souhaitons offrir à tout enfant un accès effectif à une éducation complète, saine, structurante, éprouvée.

 

Un enseignement qui ignorerait ou éluderait la dimension morale et religieuse de la personne serait un obstacle à une éducation complète, parce que «C'est un droit pour les enfants et les jeunes d'être formés à juger des valeurs morales avec une conscience droite et d'y adhérer personnellement, et tout autant à connaître et à aimer Dieu de façon plus parfaite». C'est pourquoi, le concile Vatican II a demandé avec insistance «à tous les gouvernants et aux responsables de l'éducation de veiller à ce que jamais la jeunesse ne soit frustrée de ce droit sacré» (Déclaration Gravissimum educationis [GE ],1).

 

Enseigner :

  • rechercher l’excellence dans la formation intellectuelle des élèves non pas en sélectionnant une élite mais en permettant à chacun, grâce à une pédagogie structurante, de parvenir à sa propre excellence en donnant le meilleur de lui-même.

  • rechercher l’excellence de la pédagogie par la formation filée des enseignants  à l’ILFM de Paris et in situ, par visites de classes régulières et analyse de pratiques.

En primaire, le savoir doit structurer et émerveiller :dès le cours préparatoire où s’élabore la structuration des apprentissages, acquisition de la lecture courante par la méthode syllabique et gestuelle, apprentissage rigoureux de l’orthographe , puis analyse grammaticale et logique qui jouent un rôle structurant déterminant dans le développement de la pensée, et de la réflexion, enrichissement du potentiel lexical par l'étude de textes choisis, calcul mental, arithmétique et travail de raisonnement, exercices d’attention et de concentration, mémorisation systématique.


Poésies choisies, chant et arts plastiques éveillent la sensibilité, des cahiers soignés et bien illustrés ainsi que des textes choisis dans la littérature classique forment le goût et incitent l’enfant à tourner son âme vers le Beau.

En collège, dans la continuité de l’école, le savoir doit nourrir la conscience et structurer l’autonomie :

  • contenu honnête et objectif de l’enseignement :le contenu des enseignements doit être conforme à la foi et à la doctrine de l’Eglise, et présenter, dans la mesure du possible, les croyants et la foi sous un jour positif, toujours dans le strict respect de la vérité

  •  participation active à l’acquisition des savoirs

  •  consistance des acquisitions culturelles structurées dans l’espace et le temps

  •  passage d’une pensée globalisante et simpliste à une pensée complexe.

 

Eduquer :  

 

Il incombe aux parents le grave devoir de s'assurer, et d'exiger au besoin, que leurs enfants puissent recevoir une éducation morale et religieuse, «et poursuivre ainsi leur formation chrétienne au rythme de leur formation profane. Parmi celles-ci, l'école tient une place particulière» (GE 5); elle est pour les parents l’aide principale dans leur tâche d’éducateurs ( voir c. 796 §1 CIC), surtout pour la transmission de la culture et pour éduquer au vivre ensemble.

C’est pourquoi l’établissement veut offrir un cadre équilibré, propice à la libre construction de la personnalité et du jugement de l’enfant qui y est placé, l’aider à développer le sens des responsabilités, lui enseigner l’usage correct de la liberté et la participation active à la vie sociale (voir c. 795 Code de Droit Canonique [CIC].

 

L’équipe pédagogique s’attache donc à la qualité de l’éducation : apprentissage de la discipline, de la tenue, de la maîtrise de soi, du respect des autres et du respect de soi-même, règles de vie claires et fermes.

La formation aux vertus humaines est une partie importante de l’éducation chrétienne et fait l’objet d’une réflexion collective et organisée. Le développement des vertus sert d’armature à la personnalité, et permet l’établissement d’une solide vie chrétienne.

Il est impératif de donner aux élèves le sens du travail et de l’effort en leur donnant l’exemple du « cœur à l’ouvrage », du sens du devoir d’état, du respect du travail et donc de la qualité de ce qu l’on fait. Le comportement des adultes est important pour les enfants, qui ont besoin d’exemples pour progresser et pour devenir travailleurs. Il est bon de faire vibrer chez eux la corde du service et de la générosité. Pour les autres, ils peuvent se surpasser et se trouver eux-mêmes!


Une éducation à l’amour des autres, au dévouement, à l’entraide, est un grand stimulant.

Les professeurs doivent montrer l’exemple de la justice et de la charité, en ayant toujours un a priori positif envers les élèves, et en évitant les réactions disproportionnées, ou les qualifications négatives.

 

Elever l’âme  et l’esprit conformément au texte publié le 28.12.1997 par la Congrégation pour l'Education catholique. L’école veut offrir la particularité de rassembler des familles à la recherche d'une véritable dimension spirituelle pour ne pas tomber dans la schizophrénie de " la religion à la maison, l'instruction à l'école ".

 

Le Cours Privé Sainte Thérèse affirme clairement son identité catholique : toutes les familles, qu’elles soient de conviction catholique ou pas, y sont accueillies. La formation spirituelle et religieuse vient relayer et enrichir l’éducation reçue au sein de la famille.

 

En accord avec les instances diocésaines, le curé de la paroisse de Saverdun est responsable de la Pastorale de l’établissement. Les cours d’Instruction Religieuse font partie intégrante de l’emploi du temps et sont, à ce titre, obligatoires.

Ces cours suivent un programme : Credo, commandements, sacrements, Histoire Sainte.

La formation morale permet aux élèves d’acquérir des critères de jugement et d’action nécessaires pour leur vie actuelle et pour l’avenir. L’approfondissement de la Bible enrichit la foi et nourrit la vie spirituelle.

La préparation aux sacrements reste de la responsabilité de la paroisse d’origine des élèves. Chaque classe assiste à la Messe une fois par période de 5 semaines. Un temps de rencontre avec le prêtre est prévu pour les élèves, au cours duquel il est possible de se confesser.

La prière a lieu le matin au début du premier cours, et à midi, on récite l’angélus.

© 2017 Cours Sainte Therese

TELEPHONE:

05 61 69 57 38

ADRESSE

34 Allées du Balouard

09700 SAVERDUN